mercredi 18 juin 2014

"Au bois dormant" de Christine Féret-Fleury


Editions Hachette (Collection Black Moon)
352 Pages
16 Euros


Résumé:

On l'appelle Le rouet. En référence au "Rouet" sur la pointe duquel la Belle au bois dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu'il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire.
Ariane aura 16 ans dans quelques mois. Elle décide de s'enfuir plutôt que d'attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses 16 ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des événements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d'identité était la solution pour échapper au tueur? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu'elle ne le croit...


Mon avis:


Je remercie William et toute l'équipe Black Moon pour ce partenariat!

Un tueur en série sévit, on l'appelle le Rouet en référence à La Belle au bois dormant, car il tue toutes ses victimes le jour de leurs 16 ans, avec une mise en scène macabre, qui n'est pas sans rappeler le conte... Ariane va avoir 16 ans dans quelques mois, elle et ses parents déménagent constamment, ils sont ultra-protecteurs, elle étouffe. Quand elle apprend la raison de tout ça, elle décide de prendre la fuite dans l'espoir d'échapper au tueur... Sur sa route, elle rencontre Lara, elle aussi potentielle cible du tueur. Lorsque Lara décède, elle décide d'endosser son identité, mais cela sera-t-il suffisant pour tromper le meurtrier?

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce livre, car, il est vrai qu'en ce moment les réécritures de conte, ce n'est pas ce qu'il manque!! J'ai été clairement conquise par celui ci car la transformation du conte est géniale. Lui faire prendre des allures de thriller est une brillante idée!

Tout d'abord les personnages, principaux ou secondaires, sont attachants. On en suit principalement 3: Ariane, Jude et le Rouet.
Ariane ne comprend pas tout au début. Ses parents déménagent constamment, dans la précipitation, ils sont très (trop) protecteurs. Elle va avoir 16 ans et elle étouffe. Quand elle apprend que ses parents se conduisent de la sorte à cause du Rouet, qu'elle est une cible potentielle, elle décide de fuir. Mais une fuite n'est pas simple, surtout pour une adolescente. Elle est à la fois perdue, vulnérable, mais elle a ce petit côté combatif qui est attachant. Elle veut échapper à cette mort annoncée, elle cherche à comprendre. On tremble en même temps qu'elle, au fur et à mesure que se rapproche la date fatidique.
Jude est un des policiers en charge de l'enquête. C'est un jeune homme tourmenté, à fleur de peau et je ne vous dirais pas pourquoi!! Je l'ai trouvé terriblement attachant, car c'est un personnage vraiment crédible, ce n'est pas un super héros qui arrive pour sauver la demoiselle en détresse, j'ai aimé ce côté très humain en fait!!
Certains passages nous font également entrer dans la tête du rouet, et là c'est carrément flippant!!!
J'ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires, mais bon je vais vous laisser les découvrir, je ne vais pas tout vous dire non plus!!!

J'ai découvert ici l'écriture de Christine Féret-Fleuret et elle est vraiment très agréable. Une forme de poésie tout en simplicité, j'ai adhéré dès les premières pages. Elle a une style très fluide, des chapitres assez courts, un découpage du roman en 4 livres, ça donne un bon rythme de lecture, car on a toujours envie de connaitre la suite! C'est assez descriptif, sans que ce soit rebutant (vous savez que je déteste les livres trop descriptifs!!!!).
 Elle nous plonge dans un univers très angoissant, c'est un véritable compte à rebours jusqu'au jour des 16 ans de Ariane, on angoisse, le tueur va t-il arriver à la trouver et à la tuer? La lettre que reçoive les parents à la naissance de l'enfant, annonçant qu'il viendra prendre sa vie lors de son 16ième anniversaire est également très glauque, on imagine assez facilement l'angoisse qu'ils vivent au quotidien, avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête... C'est un roman assez macabre sans que ça tombe dans le sordide. L'auteure nous terrorise dans verser des litres de sang, l'ombre du Rouet que l'on sent un peu partout suffit amplement!

Vous l'aurez compris, j'ai tout apprécié dans ce roman! Un thriller jeunesse excellent, qui nous plonge dans une certaine angoisse...


Ma note:
5/5



13 commentaires:

  1. Il me fait super envie. J'ai hâte de le lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille! Je n'ai pas encore lu de mauvais avis sur celui là!

      Supprimer
  2. C'est un livre qui ma l'air vraiment très bien ! J'aime beaucoup quand les auteurs s'inspire des contes !
    Belle chronique ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'adore les reprises de contes et j'en ai déjà lu quelques uns mais je ne suis pas encore tombée sur celui ci mais ça donne très envie !

    RépondreSupprimer
  4. Je le veux je le veux je le veux ! Lol :D

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Les avis dessus sont bons donc en effet ça donne envie!!! ;-)

      Supprimer
  6. Je dois le lire !!!!! Il me tente trop ^^

    RépondreSupprimer
  7. Je ne sais pas si le côté thriller me plaira, on verra :)

    RépondreSupprimer