jeudi 19 janvier 2017

"One" T1 Même pas peur de Jacinthe Nitouche



Editions Hachette
Collection Black Moon Romance
Janvier 2017
Format Ebook
10.99 Euros


Résumé:

On se retrouvera, c'est une évidence. Sacha et Charlie croyaient à ces derniers mots échangés juste avant que Charlie déménage. Voisins et meilleurs amis, ils se doivent leurs plus beaux souvenirs et une complicité sans faille qui a rythmé leur enfance et leur adolescence. Sans que rien ne vienne faire de l'ombre à leurs rôles de frère et soeur protecteurs, à la relation fusionnelle qui les lie et que personne ne semble comprendre. Alors, quand Charlie cesse de donner des nouvelles du jour au lendemain, la tristesse de son départ fait place chez Sacha à l'interrogation, puis à la colère. Quand elle revient au bout de 2 ans sans prévenir, les deux amis de toujours son réduits à deux étrangers. A l'aube de leur entrée dans la vie adulte, Sacha pensait avoir réussi à oublier celle qui l'a hanté pendant tout ce temps. Mais il s'est menti: il n'a rien oublié, ni le manque ni l'absence. Ni rien de tout ce qui fait que leur relation ne peut s'arrêter ainsi...


Mon avis:

Je remercie Black Moon Romance et le site NetGalley pour ce partenariat.

Quand j'ai débuté ce livre, il m'a beaucoup fait pensé à Mille baisers pour un garçon que j'ai lu il n'y a pas si longtemps que ça. Une fille et un garçon, voisins qui petit à petit deviennent les meilleurs amis du monde avec une relation très fusionnelle. Puis l'un des deux qui s'en va et un ne donne plus de nouvelles à l'autre j'ai eu peur de lire la même chose. Et puis non, petit à petit, ce roman prend un tout totalement différent. 

Même si cette histoire n'a pas été un coup de coeur, ça a tout de même été une superbe lecture, un lecture toute douce, une lecture doudou. 
Les deux personnages sont très attachants chacun à leur manière. 
Charlie est une jeune fille un peu perdue, je vous laissera découvrir pourquoi. Elle se pose beaucoup de questions, elle n'a jamais connu sa mère et sa relation avec son père est assez compliquée, donc elle a terriblement besoin de Sacha dans sa vie. Il est son refuge, la personne qui l'apaise quand ça ne va pas, il est tout pour elle. De la même manière qu'elle est tout pour lui. Quoiqu'il se passe dans leur journée ou dans leur vie, ils se tournent toujours vers l'autre. 
Leur relation est tellement belle et touchante. C'est le style d'amitié que personne ne peut comprendre à moins de la vivre.

L'auteur nous emmène dans son histoire en alternant les chapitres aussi bien dans les points de vue, une fois nous sommes avec Sacha, une fois avec Charlie, et en nous offrant des flashbacks, dans l'enfance des deux personnages pour mieux comprendre comment leur amitié s'est construite et comment elle est devenue la relation fusionnelle qu'elle est aujourd'hui. 
L'écriture de Jacinthe Nitouche est très directe, percutante et addictive. Les chapitres son courts, ce roman se lit très vite et bien, sans aucunes anicroches. 
Toute ma lecture j'ai attendu un moment particulier qui n'arrive pas, ou très tard. L'auteure nous mène par le bout du nez avec ses personnages, elle nous dit vous voulez ça mais non je vous donne ça... C'est un peu rageant!

L'histoire se termine qui pleins de questionnements, des événements qui peuvent tout changer, donc je suis très impatiente de découvrir le second tome, qui est annoncé il me semble pour Mars, donc l'attente ne devrait pas être trop longue!

En tout cas, je vous conseille cette histoire douce, pleine de mignonitude (si si ce mot existe!!) mais qui aborde aussi des sujets importants qui surviennent lords de l'adolescence.


Ma note:
4/5

dimanche 15 janvier 2017

Lecture des Loulous #1


Editions Du Pas de l'échelle
32 Pages
10 Euros


Résumé:



Florille et Marinelle sortent chacune d'un petit oeuf jaune. Elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Mais pourtant, au fil du temps, Florille devient une grosse chenille et Marinelle ne grandit pas. Que va-t-elle devenir ? Vont-elles rester amies ?
Une tendre histoire sur l'amitié et la différence, mais aussi sur le cycle de vie du papillon et de... la coccinelle !


Notre avis:

Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de vous parler d'un album pour enfants!

J'ai découvert à la bibliothèque les ouvrages d'une maison d'éditions que je ne connaissais pas, Les éditions du Pas de l'échelle. Et j'ai eu un joli petit coup de coeur pour les albums que j'ai vu, et mes enfants aussi par la suite, raison de cet article aujourd'hui!
Ici je vous parlerai de "Ah si j'avais des ailes" de C. Lamour-Crochet et C. Desmoinaux.

Tout d'abord le format de l'ouvrage pas trop grand, pas trop petit, parfait pour tous les enfants! 
Une jolie couverture toute en couleur, qui attire l'oeil avec des dessins simples que les enfants peuvent facilement appréhender. 
Une fois le livre ouvert, toujours pareil, on est happé par les jolies couleurs et les illustrations qui égayent notre lecture. Une histoire simple mais assez longue avec des termes que l'enfant entend peu (par ex chrysalide mais qui suscite l'intérêt de l'enfant). 
J'ai lu l'histoire à mon fils de 3 ans, il a été captivé du début à la fin, passionné aussi bien par l'histoire que par les dessins. 
Ma fille de 7 ans a également beaucoup aimé lire cette histoire par la suite. 

Petit bonus, à la fin de l'histoire, il y a des fiches explicatives, ici la vie de la coccinelle et du papillon, pour aller plus loin dans le récit. 

Donc pour résumé, un petit livre qui aura conquis toute la famille, petits et grands, une maison d'éditions qui mériterait d'être plus connue à mon goût par tous ceux qui ont des enfants. Je reprendrais un ouvrage d'eux quand j'en retrouverai c'est certain!

Note des Loulous:
5/5
💓

mercredi 11 janvier 2017

"La malédiction d'Oxford" de Ann A. McDonald


Editions Michel Lafon
Janvier 2017
363 Pages
19.95 Euros


Résumé:

Cassandra Blackwell, jeune Américaine d'origine modeste, intègre la prestigieuse université d'Oxford pour une année d'études. Toutefois, la qualité de l'enseignement, les porches recouverts de lierre ou les soirées étudiantes ne figurent pas parmi ses priorités. Elle n'a qu'un objectif : découvrir la vérité sur le passé de sa mère, étudiante à Oxford dans les années 1990, qui a fui ce paradis d'un autre temps avant de se suicider quelques années plus tard. L'enjeu est important, car Cassie pourrait enfin connaître l'identité de son père. 


La jeune femme se lie rapidement avec l'élite anglaise et plonge dans ce monde fascinant aux traditions séculaires. 



Pourtant, au sein de ce campus légendaire, une force inquiétante est à l’œuvre, l'École de la Nuit, une société secrète qui semble liée à une série de suicides. Cassie pourrait bien être la seule à pouvoir y mettre un terme - mais à quel prix ?


Mon avis:

Merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Cassandra Blackwell "Cassie", obtient une bourse pour suivre une année d'études à Oxford, l'université renommée. Mais en fait, elle est là, non pas pour les études mais pour en apprendre plus sur sa mère qui s'est suicidée lorsqu'elle avait 14 ans. Elle a appris par la suite qu'elle avait été à Oxford, qu'elle avait du fuir et même changer d'identité. Cassie veut savoir pourquoi et pourquoi pas en apprendre plus sur l'identité de son père. Dès son arrivées, Cassie doit s'accoutumer à un autre style de vie, côtoyer l'élite anglaise et ses coutumes...

Dès que j'ai lu le résumé de ce roman, il m'a aussitôt attiré, une université, des sociétés secrètes, des histoires de famille donc tout pour me satisfaire! Et même si j'ai trouvé certains bémols, j'ai passé un très agréable moment avec ce roman.
On découvre assez rapidement que Cassie, lorsqu'elle arrive à Oxford, n'est pas là juste pour ses études. Elle veut en apprendre plus sur la vie de sa mère, pourquoi elle s'est enfuit de là bas, sur son père dont elle ignore l'identité. Mais arriver dans un nouveau pays, dans une nouvelle université, côtoyer l'élite anglaise et s'y faire une place n'est pas chose aisée. 
De plus, elle n'a pas beaucoup d'indices, juste une lettre qui était adressé à sa mère, arrivée bien des années après son suicide. 
Cassie est un personnage à multiples facettes. Son enfance a été des plus compliquée, avec une mère qui a une personnalité complexe. Elle n'est pas évidente à cerner du tout, on ne sait pas si on doit avoir pitié d'elle, la plaindre ou bien la craindre. Mais dans tous les cas, c'est un personnage oh combien captivant et énigmatique!

J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur très fluide. Elle nous amène les indices petit à petit. Nous avons une première partie plutôt calme, Cassie fait son petit bonhomme de chemin, puis un événement survient, que je n'avais absolument pas vu venir, et puis tout s'enchaîne, les révélations, les incidents...
L'auteure nous plonge dans un monde fait à la fois de paillettes et de mystères, de cocktail et de sociétés secrètes. A travers les pages, on ressent bien cet univers anglais gothique très mystérieux. Je me voyais aux côtés de Cassie parcourir les allées d'Oxford.
Ann A. McDonald a également su me surprendre en donnant à son récit une tournure à laquelle je ne m'attendais pas mais qui m'a comblée, même si à mon grand regret, je l'ai trouvé trop survolé. Son histoire avait un gros potentiel qu'elle n'a pas assez approfondie et exploitée à mon sens. 
Pareil pour la fin, je la trouve un peu trop abrupte et rapide. J'aurais préféré 50 pages de plus mais que la conclusion soit plus construite et plus aboutie.

Malgré ces derniers petits bémols, cela restera une bonne lecture, très sombre, qui devrait combler les amateurs de secrets en tout genre!

Ma note:
4/5



dimanche 1 janvier 2017

Bilan 2016

Voilà 2016 vient de se refermer, il est donc l'heure de faire le bilan.

Niveau perso, une année un peu compliquée, mais bon je ne vais pas m'étaler plus que ça. Des amitiés virtuelles toujours plus fortes avec Plume et Nath, mes âmes soeurs livresques, qui sont devenues bien plus que des copinautes... 💖

Niveau lecture, j'ai fini l'année à 81 livres lus, pas mal, mon meilleur score depuis que j'ai le blog...

J'ai eu pas mal de coup de coeur:

Did I mention I Love you de E. Maskame
Jeu Set Match T1&2 de B. Tarantini
Ma raison de respirer de R. Donovan
Bad Romeo de L. Raven
Si loin de toi de T. Sharpe
La saga Félicity Atcock de S. Jomain
Saga Above all de B. Tarantini
Damoclès de F.Ndong
La véritable histoire des contes de fées de J. Grêde
Mille baisers pour un garçon de T. Cole
Saga Lux de J. L Armentrout
Love Chef de B. Tarantini

Et des livres qui sortent du lot, qui sont plus que des coups de coeur, des coups de poing, qui vous changent irrémédiablement:

💓 Les gens heureux lisent et boivent du café de A. Martin-Lugang
💓 Quand la nuit devient jour de S. Jomain
💓 Positive de P. Rawl

De manière générale une bonne année livresque, la découverte d'une auteur, Battista Tarantini, qui devient une valeur sûre, une de mes auteure chouchoute, Sophie Jomain qui confirme tout le bien que je pense d'elle...

Pour 2017, j'ai un gros projet, qui va m'occuper pas mal de temps en début d'année, je pense donc que mon rythme livresque devrait bien diminuer... Mais on a rien sans rien...

Je vous souhaite à tous une très belle année 2017, qu'elle soit remplie de belles choses, que vos projets aboutissent, bref qu'elle vous comble de bonheur 💟

vendredi 23 décembre 2016

"La fille du train" de Paula Hawkins


Editions Pocket
Septembre 2016
453 Pages
7.80 Euros


Résumé:

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour: à 8h04 le matin, et 17h56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants: Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. 
Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux: Jess a mystérieusement disparu...


Mon avis:

Je remercie les éditions Pocket et Louve du forum Mort-sûre pour ce partenariat.

Ce livre me faisait vraiment très envie depuis sa sortie, je suis vraiment très contente d'avoir pu le découvrir sa sortie en poche, d'autant plus que le film est sorti récemment.

Rachel prend le train tous les matins et tous les soirs pour se rendre à Londres. Sa vie est triste et morne depuis que son mari la quittait pour une autre, elle vit en colocation avec une amie et elle a sombré dans l'alcool. Tous les jour en prenant son train elle observe les maisons sur le trajet, et une en particulier où habite un couple, qu'elle s'imagine parfait. Elle leur a même donné des noms, Jess et Jason. Jusqu'au jour où elle aperçoit Jess dans le jardin avec un autre homme et qu'elle apprenne dans les journaux quelques jours plus tard que cette dernière a disparu. Rachel décide alors de découvrir ce qu'il lui est arrivé.

Depuis que j'ai terminé ce livre je suis assez partagée. D'un côté j'ai adoré, il est très addictif mais ce qui m'a un peu gâché ma lecture c'est que j'avais deviné la fin bien trop tôt (c'est la même chose qu'avec les derniers thrillers que j'ai lu...).
Grâce à la narration de l'auteur, nous suivons trois points de vue différents au fil des chapitres. Rachel, la principale narratrice, celle que l'on suit le plus, Megan (la Jess de Rachel) que l'on suit au fil des mois avant sa disparition et Anna la nouvelle femme de l'ex mari de Rachel (vous suivez toujours??!!). J'ai adoré cette narration, on a plusieurs points de vue différents, plusieurs pans de la vie de ces femmes toutes les trois très différentes et en même temps leurs chemins se croisent. 
Rachel est un personnage complètement paumé. Depuis que son mari l'a quitté pour Anna, elle est détruite, errante. Elle avait déjà commencé à boire avant la fin de son mariage et depuis son divorce cela n'a fait qu'empirer. Quand elle observe le couple de Megan tous les jours et qu'elle imagine parfait, on comprend bien qu'elle fait un transfert, que c'est la vie parfaite qu'elle aimerait avoir. Enfin la vie qu'elle imagine parfaite car qui sait ce qui se passe réellement dans une vie de couple? En essayant de découvrir ce qui est arrivé à Megan, Rachel essaye tout simplement de donner un but à sa vie, de meubler une vie devenu terriblement vide.

J'ai adoré le style de l'auteur. Bien que très narratif, il est très fluide et n'est pas ennuyeux. Moi qui aime qu'il y est beaucoup de dialogues, là, qu'il n'y en ai pas beaucoup de m'a pas dérangée et j'en est été la première surprise. L'auteure arrive à donner du rythme à son roman autrement. On est dans les pensées de chacune de ses femmes et c'est captivant. Elle nous offre beaucoup de rebondissement, on doute sans arrêt, on ne sait plus à qui faire confiance ou non. Il y a un côté très addictif également. On a toujours envie d'en apprendre plus.
Donc, si je n'avais pas deviné la fin trop tôt à mon goût ce roman aurait pu être un bon petit coup de coeur. Et même si j'ai été déçue de ne pas avoir de surprises à la fin, je conseille tout de même ce roman qui en ravira plus d'un et qui m'a fait passé un excellent moment de lecture!


Ma note:
4.5/5


dimanche 18 décembre 2016

"Positive" de Paige Rawl


Editions Hachette
Octobre 2016
398 Pages
17 Euros


Résumé:

Paige Rawl est une adolescente rayonnante. Pom-pom Girl, footballeuse, excellente élève, tout lui réussit. Jusqu'au jour où elle révèle son secret à sa meilleure amie: elle est séropositive, sa mère lui a transmis le HIV. Dans les heures qui suivent, le harcèlement commence. Ses camarades laissent des mots cruels dans son casier. Ils chuchotent sur son passage. Paige ne s'est jamais sentie aussi seule. Pour la première fois, elle ne sourit plus. cela aurait pu être la fin de son histoire. Mais c'en est la début.


Mon avis:

Je remercie grandement les éditions Hachette Marie en particulier, pour ce partenariat.

J'avoue que j'ai mis du temps avant de commencer ce livre, j'avais peur de ce que j'allais lire et de ce que j'allais ressentir. Je lis très peu de témoignage ou autobiographie, car de savoir que tout est réel me bouleverse d'autant plus. Et cette lecture ci va rester ancrée longtemps dans ma mémoire.

Paige Rawl nous raconte son histoire. Elle est née séropositive, sa mère lui a transmis le virus sans le savoir. Tout se passe bien pour elle, elle est bonne élève, elle a des amies, elle rêve d'intégrer les pom-pom girls de son lycée, bref la vie d'une adolescente lambda. Jusqu'au jour où entre deux confidences entre filles, elle confit sa séropositivité à sa meilleure amie. Et cette nouvelle va faire le tour du lycée en quelques heures à peine. Là va commencer les chuchotements, les mots et insultes dans le casier, les surnoms désobligeants, un vrai harcèlement. Elle nous raconte comment elle a vécu tout ça.

Tout au long de ma lecture je suis passée par une pléiade d'émotions, un véritable ascenseur émotionnel. Mais les sentiments qui sont ressortis le plus sont des sentiments négatifs: la colère, l'indignation, .... Et des questionnements: Pourquoi? Comment?
Ce roman se révèle être un véritable coup de poing, un roman qui vous marque au fer rouge, une lecture dont on ne peut pas sortir indifférent.
Premièrement, on en apprend vraiment plus sur le SIDA et le VIH. Je suis née milieu année 80 (oui oui je sais!!) et quand j'étais au collège et au lycée, il y avait pas mal d'informations, de prévention, j'ai grandi en entendant parler du SIDA et j'ai la sensation que maintenant on en entend moins parler (ce n'est peut être qu'une impression...). Cependant comme tout le monde je pense il y a des choses que je ne savais pas. Adolescente, j'avais lu Les nuits fauves qui abordait ce thème, et qui m'avait traumatisé... Je suis contente d'avoir pu en apprendre un peu plus grâce à Paige Rawl.
Le second sujet abordé, et le principal, est le harcèlement scolaire. Et là, quelle indignation j'ai ressenti. Les faits les paroles, tout ce qu'a du endurer Paige est absolument révoltant. On est face à des gamins absolument idiots et ignorants, méchants. C'est la loi du plus fort qui règne dans les murs de ce lycée. Et au lieu de faire face, d'être solidaires avec leur camarade, ils l'a traitent comme une moins que rien, ils l'isolent sous prétexte qu'elle est différentes, ça m'a révulsé.
 Et là où on atteint le summum de la connerie (excusez moi pour ce mot!) et de l'ignominie c'est quand les adultes, les profs, les conseillers d'orientation, ceux qui sont sensés protéger Paige décident de fermer les yeux... Mais non sérieusement dans quel monde on vit? Comment des choses comme ça peuvent elles se produire? Je sais que c'est un gros problème de société depuis quelques années maintenant, et il serait peut être temps d'ouvrir les yeux et d'agir.

Paige Rawl fait preuve d'un immense courage de nous raconter son histoire, comment elle a vécu tout ça et surtout comment elle a surmonté ces épreuves. A travers les pages, on sent son malaise, son désarroi, on aurait tellement envie de l'aider. Elle n'a qu'une poignée de personnes pour l'entourer et c'est révoltant.

Ce livre a été un véritable coup de poing, comme une claque que l'on prend sans s'en rendre compte, ce roman dont on sait que l'on sortira changer. On prend toutes ces révélations en pleine face, et on ne peux pas détourner les yeux. Ce témoignage devrait être lu par le plus grand nombre, par des ados, par des parents pour prendre conscience des choses, en apprendre aussi. Savoir que côtoyer une personne séropositive n'est pas dangereux, on ne l'attrape pas comme une grippe. Il serait temps d'ouvrir les yeux aux ignorants, et que les adultes dont le rôle est de protéger les enfants en difficulté qui en ont besoin assument leur rôle.

Ma note:
5/5

mercredi 14 décembre 2016

"Toute résistance est inutile" de Cora Cormack


Editions La Martinière Fiction
Juin 2016
284 Pages
14.90 Euros


Résumé:

Etudiants modèles, sages, travailleurs et... célibataires? Dallas et Carson s'étaient jurés de le rester. Mais c'était avant de se rencontrer...


Mon avis:

Je remercie les éditions La Martinière et Babelio pour ce partenariat.

Dallas vient de rentrer à l'université, c'est une jeune femme renfermée, elle ne souhaite qu'une chose, c'est partir étudier la danse dans une grande école. Mais son père est l'entraineur de l'équipe de foot de l'université dans laquelle elle va et ne souhaite pas qu'elle s'en aille. Elle n'a jamais connu sa mère et son père la surprotège. Elle est sortie longtemps avec le quaterback de l'équipe de son père au lycée, leur histoire s'est très mal terminée et elle s'est jurée de ne pas ressortir avec un footballeur et de se concentrer uniquement sur ses études et ses cours de danse. Mais sa rencontre avec Carson va bouleverser tous ses plans.

Cette année, j'avais lu Ce si joli trouble du même auteur que j'avais beaucoup aimé, c'était frais, drôle, le genre de romance pas prise de tête et ici c'est exactement la même chose! 
Dallas est une jeune fille que j'ai beaucoup apprécié. Je me suis assez retrouvée en elle par certains aspects de sa personnalité. Elle est assez renfermée, elle n'aime pas faire de vagues. Elle s'est tracée un chemin de vie à suivre, pour arriver à son but, danser dans l'école qu'elle souhaite et elle ne veut pas être distraites par certaines choses, dont les garçons! 
Quand elle rencontre Carson, de manière assez drôle et impromptue, leur relation part sur les chapeaux de roue mais tout deux ne doivent pas se laisser distraire. Pas facile de rester seulement amis quand il y a autant de tensions entre deux personnes. Ils sont très attirés l'un par l'autre, ça transpire à travers les pages!
Carson pour sa part, nous est présenté comme le book boyfriend idéal. Il est rentré dans l'équipe de foot de l'université, il doit se remettre à niveau dans les études, lui aussi doit rester concentrer sur ce qui est essentiel dans sa vie. Mais là encore Dallas va tout perturber. Il est gentil, attentionnée, prévenant, tendre, l'homme idéal je vous dis! Il n'a pratiquement aucun défaut!!

J'ai beaucoup apprécié cette petite romance toute douce, sans prétention. Bien souvent dans les romance New Adult, on est pris entre les bad boys, les histoires d'amour compliquées et torturées, des Je t'aime moi non plu incessants, ici c'est simple, l'histoire d'amour coule de source sans qu'il y ait des crises de larmes et ça fait du bien!! Bien sur, il y a des obstacles, des questionnements mais ça ne tourne pas en drame!

En résumé, une romance toute mignonne, qui fait du bien, que je vous conseille si vous souhaitez passer un bon moment de lecture!


Ma note:
4.5/5